AOC CĂ´tes du Marmandais

Un ancien croupier du casino Barrière et deux joueurs sont accusés d'avoir mis en place un système d'escroquerie en exploitant les failles d'une roulette électronique anglaise, l'une des attractions phares du casino.

Un ancien croupier, sa petite amie et son ami d'enfance sont donc poursuivis pour escroquerie après avoir profité d'une faille dans la roulette électronique du casino Barrière où l'ancien croupier travaillait, en gagnant ainsi plus de 10.000€ entre mars et novembre 2014. C'est ainsi qu'à cinq reprises, sa petite et son ami d'enfance, grâce à cette faille, gagneront plusieurs milliers d'euros, en étant capable de miser plus de 6.000€ ! Les trois complices avaient pourtant décidé d'appliquer cette combine très discrètement, mais c'était sans compter la surveillance du casino et l'euphorie suscitée par le gain facile, qui les a donc trahi.

Le casino Partouche estime le préjudice de cette escroquerie à un total de 227.000€, sans compter les 10.000€ de gains obtenus frauduleusement par les trois compères, étant donné qu'ils ont dû stopper l'activité de leur roulette électronique après la découverte de l’affaire. Le ministère public a pour l'instant retenu des heures de travail d'intérêt général ainsi que 1.000€ d'amende à l’encontre des trois complices.

La triche des employés, pratique occassionelle des croupiers

Ce n'est pas la première fois que des croupiers sont accusés d'escroquerie après avoir découvert des failles dans différentes machines. On se souvient par exemple d'un cas similaire à Metz il y a quelques années, où quatre croupiers avaient également exploité les failles d'une roulette électronique avec un préjudice estimé à 327.000€.

La problématique de la sécurité est fondamentale pour les casinos terrestres mais aussi pour les casinos en ligne. Si vous désirez jouer au casino gratuit dans des casinos qui jouissent d'une sécurité sans faille, nous vous recommandons de jouer sur Euromoon Casino ainsi que sur Extra Casino.